Rechercher
  • L'ATELIERCOSIE

Sentir l'orage…

Mis à jour : mars 11

…et lui tourner le dos.

Tu le sens venir, il te montre sa présence par de simples gênes, il te démange, te donne envie de gesticuler de tous les côtés, ça te gratte, alors tu grattes et tournes la tête à autre chose, avec cette simple et bête phrase qui résonne sur tes parois, "la vie continue" …

Oui, elle continue et lui de vient plus gros, il ne joue plus à cache-cache, il te cherche, et va tout faire pour trouver un moyen de communiquer, comme s'il te susurrait à l'oreille que "c'est tant pis pour ta gueule", j'ai cogné à ta porte, mais tu n'as pas écouté, tu n'as pas voulu m'ouvrir la porte …

“Porter un regard curieux envers-soi même, comme on porterait un regard curieux à son voisin.”

Aujourd'hui, tu as mal, ta tête va exploser, tu marches avec des étoiles dans les yeux, qui ne montrent rien de magique, tu chancelles comme tu peux, tu veux juste un peu de caféine, mais ça tambourines là-d'dans, un coca, un doliprane, et "la vie continue"…


Pourtant, il te "suffirait" de faire une pause, d'entendre ces chuchotements, de sentir et de regarder ces gênes qu'hurle ton corps, il te "suffirait" d'aller à la rencontre de tout "ça", de lui donner un brin d'importance, un tout petit peu de vie, montrer un peu de curiosité sur toi, tu sais, comme tu le fais pour ta voisine qui gueule un peu trop sur ses gosses, ou quand ton voisin met le son de sa télé un peu trop fort, oui voilà… Ce genre de curiosités, une curiosité bien placée mais sur "toi".

Essaies-tu verras ça fait du bien …


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Liens