Rechercher
  • L'ATELIERCOSIE

Femmes…

Je ne me sens pas être cette femme, je ne me sens pas être toutes ces femmes qu'on se sent presque obligé de devenir, forte, présente, porte paroles de je ne sais quoi, je suis au milieu de ces images de femmes avec le dos droit, ces femmes comme des piquets, agressives, puissantes, ces femmes qui, quoi qu'il arrive sont là, avec leur putain de poils, leur putain de force intérieur, leur putain de confiance en elles pour OSER, pour ÊTRE, pour S'EXPRIMER, je ne me sens pas tout ça, je me sens écrasée par le fait de ne pas savoir faire comme toutes ces femmes qu'on me met sous le nez quoi que je lise, quoi que je fasse, quoi que j'entende, je me sens noyée par toutes ces femmes qui sans le savoir me jette au visage ce que je ne sais pas faire, je me sens broyée intimement quand je les entends se confier avec un courage que je n'ai pas, je me sens… sans air quand je les vois avancer et marcher vers un meilleur jour, en assumant avoir peur, en assumant n'avoir ni de confiance, ni d'estime pour elles, en allant chercher de l'aide, en osant être dans malgré tout le lien à l'autre.

Toutes ces femmes qui me hurlent en silence que, MOI, je n'assume rien, que MOI, je ne fais rien, que MOI, je suis là, assise sur mon canapé à me goinfrer de merdes, à devenir la seconde peau de mon canapé de 10 ans d'âge, j'ai l'impression de retombé des années en arrière ou ma vie ne tenait qu'à un fil d'espoir si fragile, si menu, si fin, si inexistant, face à une femme si inexistante, si fine, si menue, si fragile, et quoi ?? Maintenant, je devrais, parce qu'on me le hurle partout, je devrais devenir cette femme incroyablement forte, qui s'accepte, qui assume de voir la vie et sa vie comme une miette dans ce monde de merde ? Oui, je devrais me regarder avec le sourire, accueillir tranquillement que ma vie ne me convient pas, que je n'aime ni ma vie, ni ce que je suis, ni le chemin que je suis en train de prendre, c'est ça ??? Est ce que c'est bien ça que je comprends à chaque matin qu'un de mes pieds posent le sol ? Je dois accueillir, m'accueillir et faire des câlins à tout ce qui me constitue pour mieux le vivre ? Ce monde m'emmerde de plus en plus, on doit être tellement, se sentir de tellement de façons différentes, être soi ne veut plus rien dire, j'ai une bibliothèque entière de mode d'emploi de mieux-être et de comment devenir soi en profondeur, et si en bonus, j'arrive à bien respirer, je gagne le gros lot d'une sérénité à toute épreuve et d'un colon vide de tout gaz à effet de serre. J'ai hâte de respirer d'un coup… Je me réveille tous les matins en me disant que putain de merde, je suis encore vivante… Et qu'encore une fois, je ne respire pas comme il faut… Vivre devient lourd Messieurs, Dames… très lourds.


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Liens

SUIVEZ L'ATELIER

icone insta-04.png